22 août 2010

Motel Deblois, 2$

1966

Le Mont Ste Anne  vient d'ouvrir dans la région de Québec. Nous pratiquons le skin alpin dans les Laurentides mais la seule vraie montagne est le Mont-Tremblant et ce centre de ski est presqu'à l'abandon.

Ceux qui se rendent à Québec nous disent que ce nouveau centre est époustouflant et que les vues sont splendides.

On s'y rend donc quelques fois durant la saison. À cette époque, l'essence n'était pas très cher et le reste est à l'avenant: le prix des remontées, les restos et le motel. 

Au pied du Mont Ste-Anne, il y a le village de Ste-Anne-de-Beaupré, très animé l'été, mais mort en hiver. La plupart des motels ne sont pas hivérisés et ne sont pas ouverts.

Sauf le motel Deblois. Il est situé à coté du bureau de la Sureté du Québec et il héberge des policiers ainsi que des voyageurs arrivés par autobus, car c'est là que se trouve l'arrêt du bus. ( Il y est encore en 2010 , pas au même prix !! )

Une amie de Denise s'y était rendue en autobus et elle avait trouvé cet endroit. Je crois même qu'ils avaient l'amabilité de la reconduire et de la chercher au centre de ski. Et le prix était imbattable: 2$ par personne par nuit.

Les personnes seules étaient hébergées dans la maison, moins cher que de chauffer une unité.

Et en plus, certaines unités avaient une cuisinette. On s'y retrouvait en groupe pour les petits déjeuners et certains soupers.

Pendant plusieurs années, nous ne sommes plus retournés à Tremblant. Le vendredi après-midi, on partait sur la 20 et on se rendait à Ste-Anne pour deux jours.

Hélas, quelques fois notre fin de semaine était écourtée.  Les nouvelles gondoles n'étaient pas bien ajustées et quelques fois, le câble décrochait des poulies. Un bon "swing" de la cabine et tout s'arrête.

On doit attendre que les secours viennent avec des échelles nous faire sortir de la cabine. À moins que... J'ai toujours un canif suisse sur moi. Avec la bonne lame, on pouvait ouvrir la porte. Alors, on ouvre, on prend nos skis du porte ski et on les lance dans la neige en bas et on se jette en bas de la cabine, si elle n'est pas au sommet d'une tour.

Et on descend sous la ligne de cabine. C'est ainsi que "La Gondoleuse" est née. Ce qui n'était qu'un espace sous les cabines est devenu une piste car on leur a prouvé qu'on pouvait y skier.

Que de beaux souvenirs!

1 commentaire:

  1. wow 2 $ .... Maintenant c'est 12 pouces .... 5$
    lol

    RépondreSupprimer